GREGOS STREET ART - COPYRIGHT 2012 - ALL RIGHT RESERVED.
‎"40 Street Artistes" Have worked on the Flashcode...

With awesome graphic participipations of SWING, LEIDYLEI, MIMI LE CLOWN, KOUKA, ESPER, RAPHAEL, CALIGR, les
TSF PAPY, MILOUZ & KOTEK, les PPA SHAKA & NOSBE, JEAN-BAPTISTE COLIN (JBC), DJA'LOUZ, PHILIPPE
BAUDELOCQUE, MICHEL BATLLE, ENDER, FKDL, NEOK, GREGOS, SURIANI, KANOS, JB, SLY2, LA MOUCHE, ALICE
MIZRACHI, THOMAS CANTO, MAPE, BEPLUS, SNEZ, ANIS, JADIKAN, JANA & JS, LILIWENN, SAÏR, SOWAT, KAN, MONSIEUR
QUI & PIXAL PARAZIT !

based on HENRI KAUFMAN's idea - 40 texts written by Chrixcel and illustrated in black and white, 160 x 210, 100 pages
KAWA Editions
BOOKS ARE FORE SELL 19.90 EUROS WITHOUT SHIPPING TAXES, WITH MY DEDICACE.
CONTACT ME FOR ANY ORDER

Je les appelle les grimasques. Depuis quelques années, ils se sont incrustés aux commissures des rues parisiennes. Leur apparition m’
a d’emblée fait penser que les gargouilles gothiques et les grandes gueules qui nous toisent aux frontons d’entrée des immeubles
haussmanniens étaient bien moins à ma portée que ces visages colorés, écrits ou gravés qui dérident à présent les vieux murs de la
capitale. Les Parisiens, touristes ou passants, emmurés dans un terne décor de bitume et de béton, ont commencé à leur faire la
chasse. Tantôt souriants, tantôt railleurs, certains visages invitent à se tirer le portrait aussi bien que la langue, quand d’autres nous
offrent un rictus-rébus qui se donne à lire comme une signature. Ici la langue est ce vecteur qui désigne à la fois l’organe et le code, où
les moulages de plâtre font la moue en réponse à la grande mascarade urbaine qui dégaine des mots dans tous les sens : salves de
pubs, tirs groupés de prospectus, bombardements de placards politiques, mitraillage massif d’affichages licites et explicites sortis d’un
moule social qui n’a plus rien d’humain. Mais les lèvres de la résistance artistique soufflent sur ce flux de slogans agités et imposent le
statue quo : elles se vissent aux pignons de l’opinion publique dans un mutisme ludique…sur le versa d'un ludisme mutique ! Leurs
langues, bien que silencieuses ne sont pas de bois…Ces têtes nous prêtent les sourires que l’on a oubliés, la parole qu’on nous a
coupée, le geste qui nous a échappé, la mimique qui en dit plus long que ce que nos figures cachent : nos souffrances, nos joies, nos
peurs, nos passions, presque tout y passe. La peinture donne son expressivité à ce profil « masqulin » maintes fois dupliqué portant
aux façades les traits de son créateur : Gregos.
FOLLOW ME
ON FACEBOOK